Orchestre National de Jazz – « Rituels »

PROCHAINS CONCERTS :

  • 18 octobre 2019 à Jazzèbre, Perpignan (66)
  • 7 novembre 2019 Création à Radio France, Paris (75)


Fred Maurin : direction artistique

Ellinoa, Leila Martial, Grégoire Letouvet, Sylvaine Hélary, Fred Maurin : compositions

Ellinoa : voix
Leila Martial : voix
Linda Olah : voix
Romain Dayez : voix
Catherine Delaunay : clarinette, cor de basset
Julien Soro : saxophone alto, clarinette
Fabien Debellefontaine : saxophone ténor, flûte
Susana Santos Silva : trompette, bugle
Christiane Bopp : trombone
Didier Havet : tuba, trombone basse
Stéphan Caracci : vibraphone, marimba
Bruno Ruder : piano
Rafaël Koerner : batterie
Elsa Moatti : violon
Guillaume Roy : alto
Juliette Serrad : violoncelle
Raphael Schwab : contrebasse

Mali Arun : vidéo
Erwan Boulay : son
Leslie Desvignes : lumières

« L’Art ne reproduit pas le visible, il rend visible. »
Cette célèbre formule du peintre Paul Klee, grand créateur du XXème siècle et lui-même musicien, pourrait tout aussi bien s’appliquer à la musique. Car elle nous enseigne que pour le véritable créateur, une image, d’apparence simple ou complexe, est toujours nimbée de tensions, de poésie et de mystères. De la même manière, pour Frédéric Maurin, amateur d’illusions sonores et de musique spectrale, la musique est avant tout une surface sensible qui doit laisser chaque spectateur accéder à son propre imaginaire.

Avec son deuxième programme intitulé Rituels, premier répertoire de musique originale marquant le début de son mandat à l’ONJ, le directeur artistique souhaite, dans une version acoustique de l’orchestre, en dévoiler une facette plus organique au service d’écritures faisant la part belle aux fantasmagories. Dans cet écrin orchestral, la voix est convoquée tel un instrument à part entière; la voix tout premier vecteur intime de l’humain avec l’imaginaire et le spirituel.

Ce programme collectif, co-écrit par Frédéric Maurin et Ellinoa, Sylvaine Hélary, Grégoire Letouvet, Leïla Martial – quatre artistes aventureux parmi la fine fleur de la scène jazz hexagonale actuelle – invite le spectateur à suivre l’orchestre dans un parcours construit autour de la notion de rituels quotidiens. Différents tableaux sonores poétiques qui évoquent le temps comme un éternel retour.
L’ensemble des pièces musicales du programme compose un monde contrasté, enrichi d’une création vidéo de la réalisatrice Mali Arun.

 


Concerts passés :